cdr fin bangla

Après une semaine passée dans la campagne bangladaise, nous voilà de retour dans le tohu-bohu de Dhaka. Nous nous rendons le samedi à un « Social business Lab » organisé par le Yunus centre, le département responsable de propager le concept de social business au Bangladesh et dans le monde. Au programme : les pitchs de 6 entrepreneurs, enfants de membres de la Grameen bank, qui souhaitent à leur tour créer leur propre activité génératrice de revenus et créer de l’emploi dans leur village. L’événement est présidé par le Professeur…

Runa

A l’origine, Friendship était un « hopital flottant » créé par Yves Marre, un marin français, destiné à prodiguer des soins aux populations reculées du Bangladesh. Depuis 1998, sa femme Runa en a fait une véritable ONG qui œuvre pour le développement du Bangladesh à travers différents programmes de santé, éducation & gouvernance, prévention des catastrophes naturelles, développement des infrastructures, développement économique des communautés… La vision de cette organisation ? « Un monde où chacun, et surtout au sein des populations exclues, a la même chance de vivre avec dignité et espoir »….

Soheli

Avec 11 ans d’ancienneté, Soheli est la plus vieille emprunteuse de son centre. Elle possède une épicerie et a également développé un élevage de poisson. Pouvez-vous nous parler de votre activité, comment avez-vous commencé ? J’ai emprunté pour la première fois auprès de la Grameen il y a maintenant 11 ans. A l’époque j’avais une toute petite épicerie et je souhaitais la développer pour augmenter mes revenus. Dans un second temps, j’ai acquis un terrain, que nous avons creusé pour créer un lac artificiel dans lequel nous élevons aujourd’hui…